Tous les détails à connaitre sur les frais de notaire du crédit hypothécaire

La souscription à un crédit hypothécaire implique souvent de nombreux frais externes tels que les frais de notaire. Ce supplément de charge n’est pas souvent considéré par les consommateurs. Or, la facture risque d’être bien salée si l’on ne lui prévoit pas un budget particulier. En effet, beaucoup ignore que les honoraires du notaire sont généralement à la charge du demandeur. Cependant, les termes du contrat de crédit peuvent changer. Mais la majorité des crédits hypothécaires mettent ses frais sur le compte du demandeur.

Les frais de notaire c’est….

Une charge moyenne de 5 % du crédit emprunté, les frais du notaire ne sont pas forcément déduits de la totalité du crédit. Aussi, en contractant un crédit hypothécaire, certaines banques n’y intègrent pas ce supplément. Cependant, les organismes de prêt proposent dans la majorité des cas de faire un autre emprunt pour financer les honoraires du notaire.

Devenir propriétaire ou financer l’achat de tout bien immobilier requiert alors une considération minutieuse de frais connexes. Si vous n’avez pas eu le temps de faire assez d’économie pour subvenir à cette charge, il est désormais possible de contracter un crédit dédié aux frais notariaux. Le tout est de connaitre le montant exact pour ne pas se tromper dans les comptes.

Calculez vos frais de notaire en ligne

Tous les détails à connaitre sur les frais de notaire du crédit hypothécaireLe solde général de votre emprunt va déterminer le montant des honoraires du notaire. Les frais ne sont donc pas fixes. La nouvelle loi en vigueur depuis avril 2017 a d’ailleurs permis aux institutions de crédit d’intégrer ses charges sur le compte du crédit hypothécaire. Des TAEG seront alors appliqués sur les frais notariaux. Pour les connaitre, vous pourrez passer par un simulateur de prêt pour avoir connaissance de tous les détails et informations liées au crédit hypothécaire. La valeur maximale de ces frais touche normalement 5 % du prêt hypothécaire, mais les taux peuvent changer. En cas de doute, informez-vous auprès de votre banque où consulter un courtier pour bien comprendre les procédures de calcul de ce genre de frais.

Les avantages liés sont à cet emprunt

Outre les bénéfices que procurent le crédit hypothécaire, emprunter les charges pour la prestation du notaire et les frais de dossier y afférents présente également des avantages. Beaucoup se demandent sans doute si c’est intéressant de faire un emprunt sur ce genre de frais. En effet, contracter un prêt qui prendra en charge les suppléments liés à un prêt hypothécaire, présentent de nombreux avantages, dont : des intérêts très attractifs, des modalités de remboursement flexible avec une durée pouvant aller jusqu’à 120 mois et bien évidemment d’une confidentialité pour le traitement de toutes vos données.

Documents à fournir

Les procédures de souscription à ce type de crédit sont similaires aux démarches habituelles. Vous devez donc vous munir d’une copie de votre carte d’identité, de votre fiche de paie des trois derniers mois, de vos factures énergétiques ou votre lieu de domiciliation, puis une copie du dossier concernant le compromis de vente et le plus important les coordonnées du notaire ainsi que son compte bancaire. Vous avez également la possibilité de demander un décompte provisoire à votre notaire pour connaitre les frais engendrés par l’achat.

IMPORTANT : il faut savoir que mis à part les frais notariaux il y a également d’autres charges adjacentes comme le compromis de vente. Sachez également qu’à tout moment il est possible de procéder à un rachat de crédit hypothécaire. Pour connaitre les détails concernant ces points, passer directement sur un simulateur de prêt.