Comment bénéficier du prêt énergie ?

Vous souhaitez réaliser des travaux pour installer un dispositif fournissant de l’énergie ? Recourir au prêt énergie est la solution. Voici les points importants.

Faites un prêt énergie pour vos travaux

Voici un prêt qui plaît à tous, les organismes financiers, les fournisseurs de matériaux, les indépendants et les emprunteurs. Il s’agit d’un prêt personnel, accordé pour effectuer des travaux de rénovation ou des installations énergétiques. Ces opérations sont importantes et les installations onéreuses. Ce prêt est une bonne alternative au prêt travaux mais il faut remplir quelques conditions pour bénéficier de ses avantages.

Pourquoi faire un prêt énergie ?

Parlons des avantages de ce crédit :

Encouragé partout, ce type de crédit, ayant pour effet de respecter l’environnement, permet de bénéficier de certains avantages fiscaux et de primes sous réserve d’acceptation. Le prêt Bruxellois, par exemple, vous permet d’acheter des matériaux énergétiques.

Le prêt énergie vous permet de financer une pompe à chaleur, l’installation de panneaux photovoltaïques, un chauffe-eau solaire, ainsi que les travaux d’isolation, de ventilation et de chauffage performant.

Quelles sont les caractéristiques ?

Le crédit d’énergie doit répondre à certains critères et nécessite des justificatifs. Quelques indications sont indispensables pour ces prêteurs :

–  Les conditions légales de fond et de forme pour bénéficier d’un crédit doivent être respectées pour souscrire à ce prêt.

–   La durée d’amortissement peut aller jusqu’à 120 mois, presque la même durée que l’acquisition de votre investissement.

–   Les TAEG ou taux annuel effectif global, sont très bas par rapport aux autres types de prêts. Le TAEG du prêt énergie varie de 1,29 % à environ 2 %.

D’ailleurs, la plupart des établissements de crédit ont un site internet sur lequel ces caractéristiques et justificatifs à apporter sont disponibles.

Sinon, le prêt énergie peut être catégorisée en, au moins, deux types de crédit, avec chacun leurs propres caractéristiques : un crédit travaux ou un crédit hypothécaire.

Et quelle est la différence ?

Un crédit travaux est classé comme prêt à tempérament. Plus souple et ne nécessitant pas les mêmes justificatifs qu’un crédit hypothécaire.

Le crédit hypothécaire répond à certains critères, dont un acte établi devant notaire, l’existence d’une garantie appelée, hypothèque, qui permettent au prêteur de le vendre, en cas de défaillance de son créancier.

En ce qui concerne les coûts, il faut savoir que le taux débiteur d’un crédit travaux est supérieur à celui d’un crédit hypothécaire et ceci, à cause de la nette différence des risques encourus par le prêteur entre les deux cas.

Comparaison des offres entre les organismes de prêt

Pour trouver la meilleure offre, il faut en comparer plusieurs. Pour faire simple, pourquoi ne pas aller, directement, sur les sites comparateurs qui regroupent la plupart de ces établissements de crédit.

Pour le même critère de sélection, c’est-à-dire la durée et le capital emprunté, le comparateur vous donne une indication sur le TAEG de chaque banque, le montant des mensualités dont vous aurez à vous acquitter et le montant total des intérêts globaux.

Faites un prêt énergie

Simulation des échéances

Sur le site internet de chaque banque, en dehors des caractéristiques, des critères et autres conditions de prêt, vous pouvez faire une simulation en indiquant le montant à emprunter et la durée pendant laquelle vous souhaiteriez le rembourser, pour obtenir le montant de vos mensualités ou au contraire, vous déterminez la somme que vous pouvez payer chaque mois et il vous donnera le montant maximal que vous pouvez emprunter.

prêt énergie

Étant donné qu’au-delà d’un certain pourcentage, 33 % de votre revenu mensuel en l’occurrence, vous ne pouvez plus augmenter la somme de remboursement de votre crédit, ça limite votre capacité à emprunter.

Comment faire pour introduire une demande ?

Une fois tous les renseignements et les justificatifs réuni, vous pouvez faire les démarches nécessaires pour introduire votre demande de crédit personnel. Une première approche est parfois possible, sur le net.

Sinon, vous devrez aller directement dans un point de service ou en agence, pour discuter avec une personne qui vous guidera à chaques étapes.

Dans tous les cas, la banque a toujours une réserve d’acceptation, qui lui donne le pouvoir de refuser une demande de prêt.