L’acquisition d’une résidence secondaire via un prêt hypothécaire

Un nombre considérable de consommateurs use de leur crédit hypothécaire pour acheter une maison secondaire. Il s’agit d’un constat issu du baromètre de BNP Paribas Fortis. En effet, en Belgique, les débiteurs contractent une formule de prêt hypothécaire en vue de s’acheter un nouveau bien immobilier. L’achat d’une résidence secondaire via un prêt hypothécaire est très courant.

Il peut s’agir d’une seconde résidence ou toute autre habitation destinée à une location. Les statistiques ont d’autant plus révélé qu’un consommateur sur cinq procédait de cette manière. Avec la forte présence de BNP Paribas Fortis en Belgique, avec 25 % de présence sur le marché financier belge, les constats sont plus que significatifs.

Analyse du secteur immobilier pour la résidence secondaire via un prêt hypothécaire

résidence secondaire via un prêt hypothécaire

Les analystes se sont également exprimés sur ce phénomène à travers l’Europe et en ont expliqué les raisons. Effectivement, la concurrence sur le marché financier fait que les taux d’intérêt se diversifient en fonction des organismes. Certaines banques proposent d’ailleurs, des tarifs très attractifs. Une situation qui a rendu le prêt hypothécaire très prisé par les consommateurs. La souscription à une offre de crédit a donc fortement augmenté durant la première partie de l’année 2017. Et la majorité de ces prêts touchent essentiellement du crédit hypothécaire.

L’avis des experts a aussi appuyé la qualité des « rendements locatifs » dans le secteur immobilier comme principale raison. Un revenu supplémentaire dans sa caisse est toujours la bienvenue. Les particuliers n’ont donc pas perdu de temps et profitent de l’expansion du secteur immobilier. Un investissement comme tout autre projet destiné à générer des revenus fructifiants. C’est une des raisons qui justifient l’implantation des gens en Belgique. Pourtant, le phénomène est constaté partout en Europe. Une résidence secondaire via un prêt hypothécaire est la solution pour vous !

Pourrais-je choisir mon cabinet notarial ?

Absolument, ce choix vous est libre.

Qu’est-ce que la quotité ?

La quotité d’un emprunt hypothécaire s’exprime en pourcentage et elle se réfère au montant du emprunt hypothécaire par rapport au montant estimatif de l’habitation qui est indiqué en garantie via la prise d’hypothèque. Moins cette quotité est élevée, plus le taux sera profitable.

Je n’ai pas les moyens de payer les frais de notaire ou de payer le montant d’argent en fonction des conditions d’octroi de la société de crédit : quelles solutions pouvez-vous me proposer ?

Certainement, nous pouvons vous offrir un crédit « frais de notaire » afin de financer les frais de notaires liés à l’achat du logement : il s’agit d’un crédit soumis à la législation du prêt hypothécaire, mais sans la prise d’une hypothèque sur le bien immobilier (détails complets via ce lien).

Nous avons également la possibilité d’obtenir un engagement pour un emprunt hypothécaire total en passant par un crédit social si le revenu cadastral est en-dessous de 745 €.

Qu’est-ce qu’une fiche fiscale de base ?

Cette fiche vous est remise à titre unique par l’établissement de crédit (au cours de l’année suivant l’année de la cession de l’acte chez le notaire), il est donc primordial de bien garder cette attestation parce qu’elle constitue la confirmation que votre crédit peut se déduire de vos impôts : elle renseigne la valeur de votre crédit qui se rapporte à des motifs / des dépenses pouvant se déduire au niveau des impôts.

En cas de rachat d’un crédit hypothécaire à l’origine de l’acquisition de votre logement familial, il est important de l’avoir dans le but de vous permettre la continuité de la déduction fiscale pour votre nouveau prêt hypothécaire.