Les avantages d’un prêt sans banquier

Courtier

Prêt sans banquier : ses avantages

Même si recourir à un prêt sans banquier présente certains risques pour l’emprunteur, il faut reconnaître qu’elle présente également des gros avantages. C’est une alternative qui correspond surtout aux personnes qui ont besoin d’argent assez rapidement.

Le prêt sur gage est surtout nécessaire en cas d’urgence puisqu’avec ce type de prêt, l’emprunteur n’a pas besoin de perdre trop de temps pour simuler son prêt à la consommation. Les formalités sont également très simples contrairement à un prêt demandé via une banque où il faut attendre l’accord de celle-ci, avant d’obtenir le financement.

Les types de prêt

  • Prêt personnel
  • Crédit auto
  • Prêt travaux
  • Regroupement de crédits
  • Prêt hypothécaire

  • En effet, hormis le dépôt du bien mis en garanti, le demandeur de prêt n’aura qu’à présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile et une facture du gage, pour obtenir le prêt.

    prêt sans banquierCependant, même si ce type de prêt peut être une option envisageable en cas d’urgence, il est moins risqué de souscrire un crédit auprès d’une banque où les modalités sont claires et parfois négociables, en cas de retard de remboursement ou si l’emprunteur n’est plus en mesure de payer ses dettes.

    Les plateformes de crédits et les prêts d’Union ?

    Sur ces plateformes, le crédit s’accorde surtout entre particuliers : elles mettent en relation les personnes qui disposent de fonds et les personnes en quête d’argent. Lorsque l’emprunt se déroule entre particuliers, on parle surtout de « prêt d’Union ». Il y a également le prêt professionnel participatif, qui permet à un particulier d’obtenir un prêt pour financer un projet professionnel.

    Cependant, ces prêts souscrits entre particuliers ou auprès des crédits municipaux ne permettent pas aux particuliers de faire un regroupement de crédit, contrairement aux prêts souscrits à la banque.

    Est-ce que je peux choisir la durée de mon emprunt ?

    La durée peut varier de 2 ans à 10 ans selon le produit que vous désirez, mais également selon la somme que vous désirez emprunter.

    Que signifie le terme « co-emprunteur » ?

    Il s’agit d’une garantie en plus qu’une ou plusieurs personne(s) apporte(nt) en signant à vos côtés le prêt : il arrive occasionnellement qu’un prêt soit recalé initialement, mais accepté avec la signature d’un co-emprunteur.

    Cette personne ne doit pas nécessairement avoir une filiation directe avec vous et doit être dans la possibilité d’obtenir un emprunt (exemples : pas de fichage à la Banque nationale de Belgique, pas en situation d’endettement, etc.).

    Il est essentiel de spécifier que le(s) co-emprunteur(s) s’engage(nt) de la même façon que vous en paraphant le contrat de prêt : en cas de défaut de paiement, le prêteur demandera le remboursement dû à chacun d’entre vous.

    Je suis marié : puis-je effectuer un prêt à mon nom seul ?

    Exclusivement si vous avez un contrat de mariage avec régime de séparation des biens. Si ce n’est pas le cas, vous devrez obligatoirement parapher avec votre époux(se).

    Je suis seul : est-il envisageable de faire un emprunt

    Exclusivement si vous habitez à une adresse autre que celle de votre époux(se). Si ce n’est pas le cas, vous devez obligatoirement parapher à ses côtés sauf si vous avez un contrat de séparation des biens.

    Doit-on être domicilié sur le territoire belge pour réaliser un crédit ?

    Il faut habiter sur le territoire belge ou au Grand-Duché de Luxembourg.

    Doit-on obligatoirement être de nationalité belge pour obtenir un crédit ?

    Non, toutes les personnes de nationalité autre que belge peuvent demander un emprunt : il suffit d’avoir en sa possession une pièce d’identité belge officielle (ex : titre de type B, E, F+ etc.).

    Dans le cas du Grand-Duché de Luxembourg : un document d’identité luxembourgeois (ex : carte de séjour, attestation d’enregistrement, etc.)