Les conditions prêt personnel en ligne

La qualité de votre dossier influe sur la décision et les conditions de votre prêt personnel

Un bon dossier avec les bons justificatifs servira de preuve de votre solvabilité et de votre capacité à rembourser toutes les mensualités correctement. Vous saurez tout sur les conditions prêt personnel. Ainsi, pour accélérer la décision de la banque, vous devez fournir une fiche de paie que vous soyez en CDD ou CDI. L’ancienneté et la nature de l’emploi influent grandement sur la qualité du dossier pour la demande du prêt personnel en ligne.

En ce qui concerne les indépendants et les non-salariés, ils doivent fournir des justificatifs de revenu indiquant qu’ils ont une situation stable. Ils ne doivent pas non plus être en situation d’endettement et avoir un comportement financier remarquable. Si vous êtes surendetté, si vous avez des dettes en cours, souscrire une dette supplémentaire pourrait vous être préjudiciable. Dans certains cas, la situation familiale pourra, également, être évaluée afin de déterminer le montant à emprunter, en fonction des charges.

Prêt personnel en ligne : quels sont les délais ?

Les conditions prêt personnel en ligne

Le délai de traitement est habituellement assez court. Internet facilite les processus, en rendant accessible aux emprunteurs, toutes les informations nécessaires relatives au prêt. Les fonds peuvent être débloqués 24 h après la demande si toutes les formalités exigées par la législation sont bien respectées ! Dans le cas contraire, il se peut que vous ne perceviez les fonds que huit jours après l’envoi de la demande.

Prêt personnel en ligne: pour qui?

Les prêts personnels sont attribués aux particuliers capables de verser les mensualités correctement. Les salariés, les fonctionnaires, les entrepreneurs, les personnes à la profession libérale. La demande de ce genre de prêt n’exige aucun apport personnel. La demande doit être adressée à un acteur financier reconnu et agréé. Comme la banque en ligne, les sociétés spécialisées dans le secteur ou les courtiers qui peuvent également vous assister dans les préparations de dossiers.

Avant de vous lancer, il est recommandé de visiter le site web de l’organisme et surtout, de bien lire les conditions générales de prêt. N’hésitez pas à faire une simulation de crédit pour déterminer si l’organisme répond parfaitement à vos attentes, en n’oubliant pas les coûts globaux du crédit.

Qu’est-ce que le « Taux annuel effectif global » (TAEG) ?

Le TAEG est communiqué à valeur informative et correspond au montant total d’un emprunt, exposé sur base annuelle, incluant tous les coûts liés à la signature de l’ouverture d’emprunt, que ces coûts soient à payer à la société de prêt ou à un tiers et à la condition qu’ils soient connus lors de l’offre.

Il comprend donc :

  • Les agios
  • La garantie incendie
  • L’assurance solde restant dû.
  • Les frais d’expertise
  • Les coûts de montage du dossier
  • Les coûts d’hypothèque liés à l’acte de prêt (sans compter les frais d’honoraires notariaux)

Si, lors du processus de l’ouverture de prêt, nous ne possédons pas toutes les informations nécessaires afin de caractériser les divers coûts à prendre en compte dans le TAEG, nous ferons appel à des hypothèses basées sur un dossier significatif de notre clientèle. On parle ainsi « d’exemple représentatif ».

En pratique

Tout au long du processus de demande de prêt, vous pourrez être sujet à 3 TAEG distincts :

  • « TAEG » basé sur un exemple représentatif (d’après une feuille tarifaire, une estimation hypothécaire, etc.).
  • « TAEG temporaire » déterminé sur base de simulations des assurances solde restant dues et d’une somme prédéfinie pour l’assurance incendie (formulaire ESIS temporaire).
  • « TAEG final » sur la base des produits SRD (assurance solde restant dû) et de l’assurance incendie (formulaire « ESIS » définitif, offre, acte).

Le TAEG est un critère en plus pour évaluer différentes offres, MAIS le TAEG le moins élevé ne veut pas dire qu’il s’agit du choix le plus avantageux pour vous !