Comment faire face à un surendettement soudain ?

À force d’accumuler des crédits auprès des institutions financières, on a parfois du mal à faire le calcul de ses mensualités. On peut se retrouver facilement dans le rouge et avoir du mal à s’en sortir sans intervention miraculeuse. Il faut, cependant, bien faire la distinction entre le fait d’être endetté et le surendettement.

Différence entre endettement et surendettement

surrendetementTN’importe quel consommateur de crédit fera face, à un moment ou à une autre, à l’endettement si ils accumulent différents prêts auprès des établissements de crédit. Cette situation n’est pas du tout critique, mais normale dans la mesure où vous arrivez à suivre de près vos dépenses et vos rentrées d’argent. Un endettement nécessite, effectivement, un bon équilibre entre ces deux aspects. Un endettement vous met néanmoins dans une situation d’inconfort ou vous percevez de légers retards sur le paiement de vos mensualités auprès de votre banque. Un problème mineur qui peut cependant se régler facilement.

En ce qui concerne le surendettement, c’est l’incapacité d’un foyer à honorer ses engagements sur le long terme envers sa banque, sans possibilité de solution. Ce genre de situation vous place dans un contexte de surendettement où la seule alternative serait d’aller auprès de votre banque pour trouver une aide professionnelle.

Qu’est-ce qui engendre le surendettement ?

On ne prévoit pas de crouler sous les dettes et de ne pas avoir de solution pour y remédier. Cette situation peut arrivera aux ménages qui ne surveillent pas le rapport : dépenses-charges-revenus. En effet, avec un grand nombre de crédits contractés, tous les foyers risquent de se retrouver facilement dans le rouge sans le voir venir. Une accumulation de crédit auprès de différentes banques en est souvent la principale origine. Puisque cela implique des taux différents, des mensualités variées et des avantages non partagés.

Quelle solution en cas de surendettement ?

Si vous souhaitez uniquement rester dans une simple situation d’endettement où vous avez encore la main mise sur vos dépenses et vos crédits, faites une bonne étude financière. En effet, un minutieux calcul de toutes les charges dont vous devez vous acquitter s’impose. En parallèle, vous devez également déduire toutes vos dépenses de vos revenus et estimez vos facultés de remboursement. La meilleure situation serait de pouvoir faire des économies pour prévenir les imprévus.

Cependant, si vous croulez sous les dettes et que vous n’avez plus de solution sur la manière de payer vos créanciers, optez pour un rachat de crédit. Cette opération financière repose sur un regroupement de tous vos crédits en UN seul et unique prêt. Ce qui signifie UNE seule mensualité, UN seul TAEG et UN seul crédit à gérer. Pour obtenir des informations détaillées, contactez un courtier pour vous conseiller.

Le flou qui plane au-dessous des formules de crédit n’est pas inédit. De nombreux particuliers et consommateurs de crédit se plaignent d’un manque de transparence de certains établissements financiers.

Or, à cause de leur devoir d’information et de la loi qui régit le crédit en Europe, tous les clients doivent être au courant des moindres détails qui touchent leur crédit. Ce dernier, est donc, le principal concerné dans la contraction d’un crédit. Vous avez, également, le devoir de demander plus d’éclaircissement sur les procédures et tout ce qui concerne une offre de prêt, surtout pour le crédit personnel. Les banques vous incitent d’ailleurs à tester directement  leur comparateur de crédit personnel en ligne pour être mieux informer.