Les critères requis pour obtenir un prêt chômeur

Les sans-emplois ont la chance de bénéficier d’un prêt chômeur auprès des organismes de crédit. Il suffit de soumettre un dossier concluant pour rassurer les créanciers. Si ces derniers privilégient les personnes avec une stabilité financière aux chômeurs, ce n’est pas impossible de bénéficier d’un prêt pour sans-emplois. Il faudrait simplement fournir les bons arguments pour le dossier de souscription et opter pour l’institution financière qui convient. En suivant les démarches suivantes, les chômeurs auront la chance de bénéficier d’un prêt.

Les perspectives liées aux prêt personnel et chômage

Les critères requis pour obtenir un prêt chômeurEn étudiant de près les offres de la banque sur les propositions de prêt, on constate que même les personnes au chômage sont éligibles au prêt personnel. Les points suivants sont alors des solutions auxquelles il faut tenir compte si l’on est sans emploi et que l’on envisage d’emprunter de l’argent à la banque. Il existe alors trois solutions considérables si l’on parle de prêt chômeur.

Un prêt chômeur en fournissant un acompte

Ce type de prêt personnel est également appelé prêt personnel avec aval. Il relève d’une initiative propre au débiteur de donner un acompte d’environ 10 % du montant général du prêt à sa banque. Une solution qui n’est possible que pour les personnes qui ont de faibles charges (pas de loyer, faibles dépenses quotidiennes, etc.). Le prêt personnel avec aval consiste également à faire appel à une tierce personne pour servir de garant. Cette dernière s’engage donc à honorer vos responsabilités en cas de difficultés. Cependant, le garant en question doit être approuvé par la Banque Nationale Belgique avant d’acquérir le statut de co-emprunteur.

Un prêt mettant en gage un bien immobilier

Plus connu comme étant le prêt personnel hypothécaire, un sans-emploi a la chance de bénéficier d’un prêt s’il met en gage son bien immobilier ou toute autre propriété de valeur dont les titres sont à votre nom. Le montant de votre prêt chômeur sera de ce fait égal à la valeur de votre bien. À la différence des prêts classiques, cet engagement nécessitera la présence d’un notaire pour certifier votre engagement à rembourser ce prêt personnel hypothécaire.

Un prêt pour rebondir financièrement

Les personnes sans emplois ont également l’opportunité de demander un prêt pour se rétablir financièrement. Il s’agit d’un prêt de lancement pour chômeur moyennant une somme de 30 000 € et un taux fixé à 4 %. Le crédit demandé servira de fond de départ pour lancer son entreprise ou toute activité destinée à rapporter des fruits. La personne qui demandera ce genre de prêt devra cependant répondre à certains critères. La principale condition est de faire partie des quémandeurs de travail depuis plus de 03 mois, mais qui n’a encore eu aucun retour positif. En d’autres termes, vous devez fournir à banque un justificatif qui stipule que vous envisagez un projet de lancement approuvé par le Fond de Participation.

Une demande de prêt personnel chômage en béton

Les personnes qui envisagent un prêt chômeur savent alors que leur souscription à un crédit pour titre de sans-emploi devrait être en béton. Un dossier particulièrement intéressant destiné à convaincre les organismes bancaires. Afin de mettre toutes les chances de son côté, il est possible d’appuyer son dossier par les services d’un expert. Un courtier chevronné se trouve être la personne tout indiquée pour fournir des conseils avisés. Il peut également intervenir en votre faveur si ce dernier a jugé de la pertinence de vos motivations.

Pret personnel en Belgique 

Lors d’une demande de crédit chômeur, ce dernier espère obtenir un prêt au taux raisonnable dont le remboursement sera à la hauteur de ses moyens. L’intervention d’un courtier peut faire pencher la balance en votre faveur. Il faut néanmoins garder à l’esprit la délicatesse de ce genre de prêt personnel. Les agents financiers passeront à la loupe chaque aspect de sa demande. Votre projet devrait donc être irréprochable et entièrement appuyé. Ces critères sont essentiels et génèrent une certaine pression dans l’attente de sa validation.

Les démarches administratives d’un prêt personnel chômage

prêt chômeurAfin de valider votre demande de crédit pour sans emploi, vous devriez alors fournir certaines pièces essentielles. La liste ne diffère guère des prêts classiques. De ce fait, il faut fournir à sa banque tous les détails sur son identité personnelle, une attestation de non-emploi, les titres de propriétés de ses biens à mettre en gage (si besoin), les factures énergétiques et les divers relevés des trois derniers mois et surtout les détails sur votre co-emprunteur. Le dossier devra alors démontrer à l’agent qui analysera votre dossier que les risques de non-solvabilité sont infimes. Et de mettre de votre côté toutes les chances d’obtenir ce crédit.

Une autre démarche essentielle lors de la souscription à un crédit chômage, comparer les offres. L’industrie bancaire est un marché où la concurrence est rude. Les organismes financiers proposent alors diverses offres aux taux variés. Afin de trouver l’offre qui vous convient, utilisez un outil de comparateur de crédit. Les informations récoltées grâce à ce genre de démarche appuieront d’ailleurs le contenu de son dossier. Puisqu’avec les données et les statistiques à sa disposition, vos chances de crédibilité se verront à la hausse par l’agent. Vous aurez également le loisir de ne soumettre de demande qu’auprès de banque aux TAEG et avantages pertinents et flexibles. Surtout en ce qui concerne le remboursement. Le processus de choix pour la demande de crédit chômeur est alors la même que pour un prêt personnel classique. Il faut étudier contentieusement toutes les offres existantes et faire un choix qui convient à sa situation.

En savoir plus sur le sujet